Aller au contenu principal

L’Algérien Mahrez, tombeur du PSG et recordman de la Ligue des champions

Riyad Mahrez s’est imposé lors de la rencontre PSG-Manchester City comme l’homme du match qui a propulsé son équipe en finale grâce à ses deux buts
Riayd Mahrez, 30 ans, a offert aux Citizens le finale de la Ligue des Champions (AFP)
Riayd Mahrez, 30 ans, a offert aux Citizens la finale de la Ligue des champions (AFP)
Par

L’Algérien Riyad Mahrez vient d’enterrer le rêve du PSG en inscrivant, mardi soir en match de demi-finale retour comptant pour la Ligue des champions, un doublée pour son équipe Manchester City.

Le Manchester Evening News célèbre la victoire des Citizens et leur ticket pour la finale à Istanbul le 29 mai prochain. « Nous allons à Istanblue », titre le journal en référence au maillot bleu de Manchester City.

« Paris a pris deux fois la foudre. Dans le costume de Zeus, un ancien gamin de la banlieue parisienne, né à quelques kilomètres du Parc des Princes », écrit joliment France Info.    

« Avec neuf buts inscrits dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs, Mahrez est tout simplement devenu le meilleur buteur algérien de l’histoire de la Ligue des champions », soutient le site spécialisé Le Onze Mondial.

Côté presse anglaise, l’Algérien Mahrez est porté aux nues. Le Telepgraph le renomme « Mah-Vels », en référence au super-héros Marvel.

Alors que du côté de la presse française, le naufrage parisien éclabousse les unes et les commentaires.

Pour Le Parisien, « trop inoffensifs, les Parisiens n’ont jamais donné l’impression de pouvoir réaliser l’exploit », ajoutant que « les Parisiens n’avaient pas cadré le moindre tir au retour des vestiaires à Paris ».

Mahrez, qui a remporté sous le maillot de l’équipe nationale algérienne la Coupe d’Afrique des nations, est célébré aussi dans son pays d’origine et au-delà. Le hashtag « Fierté des Arabes » qui le fête est en tête des trends.

Traduction : « La fierté des Arabes Riyad Mahrez a marqué les deux buts contre le PSG pour son équipe Manchester City. »

En Algérie, les commentaires vont bon train sur les réseaux sociaux, dont certains ironisent sur le fait que c’est un Algérien qui a battu le plus célèbre des clubs français.

D’autres saluent sa modestie et son esprit d’équipe :

Sur les réseaux sociaux, le duel avec la star brésilienne du PSG, Neymar Jr., a été également très commenté. Neymar a brillé par son inefficacité durant le match de mardi soir : « Le Parisien a connu beaucoup de déchets dans ses dribbles et ses coups de pied arrêtés. En l’absence de Mbappé, il s’est mis dans la tête qu’il devait faire la différence tout seul. Il a eu tort. Neymar, pas aidé par un Icardi transparent, s’est obstiné dans des options individuelles et il a constamment ralenti le jeu parisien. Neymar peut être génial quand il joue simple. Mais terriblement irritant quand il en fait trop comme ce mercredi », juge Eurosport.