Aller au contenu principal

Un homme politique israélien propose d’acheter des îles grecques pour en faire des « refuges pour les juifs » en cas de guerre

Selon Avri Steiner, un représentant du parti de Benny Gantz, l’idée d’un « nouveau Dôme de fer » est née à la suite d’informations selon lesquelles les missiles iraniens pourraient atteindre Israël
Des touristes fréquentent un café en bord de mer sur l’île grecque d’Eubée, le 5 mai 2021 (AFP)
Des touristes fréquentent un café en bord de mer sur l’île grecque d’Eubée, le 5 mai 2021 (AFP)
Par

Un homme politique israélien aurait émis l’idée d’acheter des îles grecques pour en faire un nouveau « Dôme de fer pour les juifs » en cas de guerre.

Avri Steiner, un représentant du parti Bleu Blanc dirigé par le ministre israélien de la Défense Benny Gantz, a émis cette idée lors d’une réunion du conseil d’administration d’une filiale du Fonds national juif (FNJ), selon des informations relayées par Maariv

Des documents historiques révèlent le projet israélien visant à chasser les Palestiniens du Néguev
Lire

Avri Steiner est membre du conseil d’administration de Himnuta, une société appartenant au FNJ créée après la guerre des Six Jours en 1967 dans le but d’acheter des terres palestiniennes en Cisjordanie occupée

Jeudi 17 mars, lors d’une réunion du conseil d’administration de Himnuta, Avri Steiner a soutenu que l’achat d’îles grecques devait être envisagé comme option pour évacuer des citoyens israéliens en cas de catastrophe ou de guerre. 

Selon Haaretz, la proposition a été rejetée par la majorité des membres du conseil d’administration, qui ont jugé qu’elle allait à l’encontre des objectifs du FNJ, qui n’est selon eux pas mandaté pour acheter des terres en dehors d’Israël.

« C’est une idée de projet qui a vu le jour à la suite de publications étrangères indiquant que des missiles pourraient atteindre le territoire israélien », a déclaré Avri Steiner à Maariv, en référence aux récentes révélations selon lesquelles l’Iran possèderait plus de 3 000 missiles balistiques capables d’atteindre Israël. 

« Surréaliste »

« Lors de la Seconde Guerre du Liban, nous avons vu des missiles atteindre Netanya, et aujourd’hui ils peuvent tomber plus au sud », a-t-il ajouté, évoquant la station balnéaire du centre d’Israël visée lors de la guerre de 33 jours entre Israël et le Hezbollah en 2006.

« L’idée qui m’est venue s’attaquait à la question suivante : qu’est-ce qui peut nous apporter une réponse ? Que faire dans le scénario possible d’une menace visant une large population ? »

Le responsable du parti Bleu et Blanc a indiqué qu’il y avait 40 îles vides en Grèce et qu’Israël pourrait s’y intéresser pour les acheter et y créer des infrastructures.

Tensions Iran-Israël : la menace d’une catastrophe nucléaire plane
Lire

En 2012, il a été rapporté que le Fonds de développement des actifs de la République hellénique avait identifié 40 îles et îlots inhabités susceptibles d’être loués pour une durée pouvant aller jusqu’à 50 ans afin de réduire la dette du pays.

« C’est pour qu’en cas de besoin, elles puissent être utilisées et sauver des gens. Il s’agit d’un achat à des fins humanitaires », a soutenu Avri Steiner à propos de son projet, que Haaretz a qualifié de « surréaliste ».

L’homme politique israélien a ajouté qu’il serait possible de créer un cadre avec le gouvernement grec pour transférer ultérieurement la souveraineté à Israël. 

« Elles ne doivent pas être uniquement des îles, pour moi, l’idée est d’acheter des terres vacantes pour créer un nouveau Dôme de Fer. »

Le FNJ est une organisation à but non lucratif fondée en 1901 dans le but d’acheter et de développer des terres en Palestine ottomane et mandataire pour les colons juifs.

Cet objectif s’inscrivait dans le cadre d’un programme plus vaste de « rachat de terres ». Les juifs d’Israël et du monde entier ont été encouragés à adresser des dons au projet, souvent collectés dans les célèbres « boîtes bleues » du FNJ.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.