Aller au contenu principal

House of the Dragon : le Maroc « a inspiré » le costume de la princesse dans le préquel de Game of Thrones

La costumière Jany Temime explique s’être « énormément inspirée des mariées marocaines » en concevant la robe de couronnement de la princesse Rhaenyra Targaryen
La garde-robe de Rhaenyra Targaryen est en partie inspirée de la culture marocaine, selon la costumière (HBO Max/Warner Brothers)
Par

Jany Temime, costumière française récompensée de la série House of the Dragon, a indiqué que la robe de couronnement de la princesse Rhaenyra Targaryen, l’un des personnages majeurs de la série, s’inspirait en partie de l’histoire et de la culture du Maroc.

Récemment dans une interview avec le magazine Tatler, elle s’est dite captivée par l’air divinement « mystérieux » des anciennes mariées marocaines – et en particulier leurs grandes et magnifiques boucles d’oreille – en concevant la garde-robe de la princesse.

« J’ai trouvé ces boucles d’oreille et les ai rallongées encore et encore, je me suis dit que ça avait l’air mystérieux »

- Jany Temime, costumière de la série House of the Dragon

Le nouveau blockbuster de HBO House of the Dragon est le préquel de Game of Thrones, série diffusée entre 2011 et 2019 et qui est sans doute la plus populaire au monde.

« Je me suis énormément inspirée des mariées marocaines. J’ai trouvé ces boucles d’oreille et les ai rallongées encore et encore, je me suis dit que ça avait l’air mystérieux », explique la costumière qui a travaillé sur des films tels que Skyfall et six des films de la franchise Harry Potter.

La robe de couronnement de Rhaenyra Targaryen, ajoute Temime, a été difficile à concevoir parce qu’elle était censée avoir l’air antique pour l’époque.

« Je voulais faire quelque chose de culturel mais pas trop reconnaissable. Leur monde est totalement inventé et c’est compliqué lorsque vous essayez de créer une robe spéciale, antique et unique.

Caftan, hammam et amariya : dans la magie des mariages marocains
Lire

« Je voulais créer une version magnifique de quelque chose que les téléspectateurs pourraient avoir envie de porter eux-mêmes. Une façon pour les gens de s’identifier aux personnages est de faire en sorte que ce qu’ils voient à l’écran leur ressemble d’une manière ou d’une autre, alors il faut s’inspirer de nombreux endroits. »

De Lawrence of Arabia à Gladiator en passant par Babel, le Maroc est depuis longtemps source d’inspiration pour le cinéma et la télévision, un nombre impressionnant de films ont été tournés dans le pays.

Et aujourd’hui, à l’ère des géants du streaming comme HBO et Netflix, la richesse historique et culturelle du Maroc parvient encore à fasciner et à inspirer les créateurs de contenus du monde entier.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.