Aller au contenu principal

Des musulmanes forment une chaîne humaine à Westminster Bridge après l’attentat

La manifestation, organisée par le comité de la Marche des femmes, voulait un acte de solidarité avec les victimes de la terreur
Les participantes se tiennent la main pour se souvenir de l’attentat qui a eu lieu à Westminster mercredi (Reuters)
Par

Des femmes, majoritairement musulmanes, ont formé une chaîne humaine sur Westminster Bridge dimanche matin, en signe de défi face à la terreur après l’attentat de la semaine dernière qui a fait quatre morts.

Une centaine de femmes se tenaient la main et gardaient la tête baissée lors de la manifestation silencieuse, organisée par la Marche des femmes.

Les femmes se tenaient sur le même trottoir où, mercredi dernier, Khalid Masood a lancé son 4x4 sur la foule, tuant trois passants, avant de poignarder un policier à mort.

https://twitter.com/womensmarchlon/status/846052216050008064

Ayesha Malik, de Surrey, a déclaré au quotidien Metro : « En tant que femme visiblement musulmane, je pense qu’il était important de montrer ma solidarité avec les principes que nous chérissons tous, les principes de pluralité, de diversité, etc. »

Fariha Khan a déclaré : « Le ressenti de ce qui s’est passé ici mercredi était très fort. »

« Nous avons pensé aux gens normaux qui se trouvaient ici et ont été fauchés, ils se tenaient ici comme ça. C’était bouleversant. »

https://twitter.com/womensmarchlon/status/846070756396191745

Traduit de l’anglais (original).