Aller au contenu principal
Entretiens
Algérie

Gilles Manceron : « Les archives sur la guerre d’Algérie peuvent recéler des choses inavouables »

La France a restitué à l’Algérie les crânes de 24 combattants algériens tués au XIXe siècle. L’historien Gilles Manceron éclaire le contexte dans lequel cette décision a été prise et les enjeux de la reconnaissance du passé colonial
À la veille de l’anniversaire de son indépendance, l’Algérie retrouve les crânes de ses résistants à la colonisation françaiseAlgérie-France : du hirak à la question mémorielle, une relation complexe

Tous les articles