Aller au contenu principal

L’actrice israélienne Gal Gadot dans le rôle de Cléopâtre ? Les internautes ne sont pas d’accord

Nombreux sont ceux qui pensent que le rôle aurait dû être attribué à une personne de couleur afin que le film soit précis et représentatif sur le plan historique
Le film, qui est l’idée de Gadot, sera réalisé par Patty Jenkins et scénarisé par Laeta Kalogridis (AFP)

L’annonce de l’actrice israélienne Gal Gadot selon laquelle elle jouera le rôle de Cléopâtre dans un prochain film de la Paramount a fait l’objet de vives critiques en ligne.

De nombreuses personnes sur les réseaux sociaux ont critiqué l’actrice connue pour avoir interprété Wonder Woman, estimant que le rôle de Cléopâtre aurait dû être attribué à une personne de couleur afin d’être précis et représentatif sur le plan historique.

Gal Gadot a partagé son enthousiasme pour ce nouveau projet sur Twitter, affirmant que le film raconterait l’histoire de Cléopâtre « pour la première fois à travers les yeux de femmes, à la fois derrière et devant la caméra ».

Le film, qui est l’idée de Gadot, sera réalisé par Patty Jenkins et scénarisé par Laeta Kalogridis.

Cléopâtre fut la dernière souveraine de la dynastie ptolémaïque, régnant sur l’Égypte de 51 à 30 avant Jésus-Christ. Elle était la descendante de Ptolémée Ier, qui était d’origine grecque macédonienne et était devenu roi d’Égypte après la mort d’Alexandre le Grand.

Si Cléopâtre est née en Égypte, l’identité de sa mère reste inconnue, ce qui rend sa lignée difficile à retracer. Certains universitaires et chercheurs estiment toutefois qu’elle aurait également eu des ancêtres persans et syriens.

Traduction : « Cette histoire de Cléopâtre nous rappelle à quel point les gens ont des idées étranges sur les Égyptiens – tant de personnes insistent sur le fait que Cléopâtre n’était pas vraiment égyptienne mais plutôt grecque, alors que sa famille vivait en Égypte depuis 250 ans au moment de sa naissance. »

Certains utilisateurs des réseaux sociaux ont suggéré des noms d’actrices du Moyen-Orient qui selon eux conviendraient davantage pour ce rôle.

Traduction : « 1. Il y a tellement d’Arabes talentueuses (ou Égyptiennes, justement) que Hollywood aurait au moins pu chercher une actrice égyptienne pour le rôle au lieu de le confier à une sioniste et de blanchir l’un des gouvernants les plus puissants de notre histoire.

« 2. Au sujet de la grande question de la nationalité de Cléopâtre : OUI la reine Cléopâtre a un héritage grec mais cela n’en fait pas moins d’elle une Égyptienne, elle est l’une des rares reines à avoir régné sur l’Égypte ancienne, ce qui en fait l’un des leaders les plus importants de l’Égypte ancienne (notre histoire). »

Des centaines de personnes ont également déclaré que le film « blanchirait probablement l’histoire » et qu’il devrait inclure davantage d’acteurs grecs et d’Afrique du Nord. De plus amples détails sur le casting du film n’ont pas encore été annoncés.

Traduction : « Donc... il n’y avait pas de femmes égyptiennes pour jouer, euh, une reine *égyptienne*? »

De nombreux internautes ont également mentionné le soutien de Gal Gadot à l’armée israélienne, soutien pour lequel elle avait déjà fait l’objet de critiques par le passé.

Traduction : « Quoi que vous pensiez d’elle dans le rôle de Cléopâtre, n’oubliez jamais que Gal Gadot a fièrement servi (et continue de soutenir) une armée coloniale connue pour mutiler et assassiner des civils. »

Traduction : « Dans les prochains jours, vous allez beaucoup entendre ‘’Cléopâtre n’était pas techniquement égyptienne’’, mais vous pouvez être beaucoup de choses pas techniquement égyptiennes sans être un porte-parole de l’armée israélienne. »

En 2018, la blogueuse palestinienne Amani al-Khatahtbeh avait refusé un prix de la marque de produits de beauté Revlon parce que Gal Gadot était l’ambassadrice de sa nouvelle campagne. La blogueuse avait déclaré qu’elle ne pouvait accepter le prix en raison du soutien de l’actrice à l’armée israélienne.

Gal Gadot a partagé un message de soutien à l’armée sur Facebook au plus fort de l’assaut d’Israël contre Gaza en 2014, ce qui avait été amplement condamné en ligne. Au moins 2 200 Palestiniens ont été tués et 20 000 habitations détruites lors de ce conflit.

Traduit de l’anglais (original).