Aller au contenu principal

Le dernier Disney-Pixar interdit dans plusieurs pays du Moyen-Orient pour une référence à l’homosexualité

Les cinémas du Koweït, d’Oman, du Qatar et d’Arabie saoudite ne diffuseront pas En Avant en raison d’une brève référence à une relation lesbienne
En avant est actuellement en tête du box-office américain avec 40 millions de dollars de recettes (Walt Disney Studios)
Par

Plusieurs pays du Moyen-Orient ont interdit le nouveau film des studios Disney et Pixar, En Avant (Onward), en raison d’une référence mineure à une relation homosexuelle.

Les autorités du Koweït, d’Oman, du Qatar et d’Arabie saoudite ont refusé de projeter le film, qui fait référence à une relation lesbienne entre deux personnages secondaires.

Le film raconte la quête de deux frères elfes adolescents, dont les voix sont interprétées par les stars hollywoodiennes Chris Pratt et Tom Holland, pour ressusciter leur père décédé.

La scène en question survient lorsque les deux personnages principaux entament une conversation sur l’éducation des enfants avec deux policières.

L’une d’elles déclare : « Ce n’est pas facile de devenir parent – je me suis arrachée les cheveux à cause de la fille de ma petite amie. »

La difficile dépénalisation de l’homosexualité au Liban
Lire

Le mois dernier, Pixar a révélé que le studio présenterait son tout premier personnage féminin homosexuel.

Si ces pays ont interdit totalement la projection du film, les cinémas russes ont opté pour la censure de la scène, remplaçant le mot « petite amie » par celui de « partenaire », rapporte le site Deadline.com.

L’année dernière, la Russie avait déjà censuré les scènes du film biographique d’Elton John, Rocketman, et d’Avengers: Endgame en raison également de références LGBTQ.

Kevin Feige, le président de Marvel Studios, qui appartient à Disney, a évoqué le mois dernier les plans de Marvel Cinematic Universe visant à inclure davantage de personnages LGBTQ.

« Nous voulons que les films reflètent le public et nous voulons que chaque membre de notre public mondial se voit reflété à l’écran. Et c’est ce que nous faisons depuis longtemps », a-t-il déclaré au site d’information i09 News.

La projection en avant-première d’En Avant en Amérique du Nord a engrangé 2 millions de dollars de recettes. Le film a récolté 40 millions de dollars dès son premier week-end d’exploitation aux États-Unis et 28 millions de dollars à l’étranger.

Traduit de l’anglais (original).