Aller au contenu principal

VIDÉO : Le jour où l’Algérie bloqua la prise de pouvoir des islamistes

MEE
L’annulation, le 12 janvier 1992, du second tour des premières élections législatives pluralistes en Algérie, à la suite de la victoire du Front islamique du salut (FIS) lors du premier tour, allait marquer les prémices d’une terrible guerre civile, la « décennie noire »