Aller au contenu principal

Vice a organisé une rave dans le désert saoudien. Ses journalistes se disent déçus et inquiets

Un accord secret de vingt millions de dollars entre Vice et l’Arabie saoudite a provoqué la colère du personnel du groupe média, préoccupé par la guerre au Yémen et le meurtre de Khashoggi
Le festival de musique Azimuth s’est tenu dans le désert d’al-Ula en Arabie saoudite (Facebook)
Le festival de musique Azimuth s’est tenu dans le désert d’al-Ula en Arabie saoudite (Facebook)

Les journalistes du magazine de société Vice sont consternés : leur entreprise a secrètement organisé un festival de musique en Arabie saoudite en 2020, malgré ses promesses de ne pas travailler avec le gouvernement saoudien au nom de préoccupations relatives aux droits de l’homme, indiquant qu’il s’agit ces informations étaient « dures à digérer ».

Le festival de musique Azimuth, subventionné par une branche du gouvernement saoudien, aurait rapporté à Vice vingt millions de dollars.

Arabie saoudite : Soundstorm, le festival de musique électro controversé qui attire les DJ par centaines
Lire

Cet accord très lucratif, révélé par le quotidien britannique The Guardian mardi 2 février, a surpris de nombreux salariés car la société avait annoncé en 2018 suspendre toutes ses opérations en Arabie saoudite après le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Middle East Eye s’est entretenu avec de nombreux employés de Vice sous couvert d’anonymat. Tous étaient profondément déçus par cet accord, qui leur avait été dissimulé, et condamnent l’implication de leur média dans ce festival.

« Je suis extrêmement déçu que Vice soit impliqué dans les tentatives pour redorer l’image de l’Arabie saoudite, en particulier étant donné ce qui est arrivé à un célèbre journaliste du Washington Post », a indiqué un employé à MEE.

« Fusionner Orient et Occident »

Cet événement a eu lieu dans le désert près de la ville d’al-Ula en mars 2020 au tout début de la pandémie. Il promettait de fusionner Orient et Occident dans un mélange musical, culinaire et culturel.

La page Facebook du festival explique : « l’azimut est une distance angulaire entre une direction de référence à l’horizon et une ligne reliant un observateur à un point d’intérêt. Il se mesure en degrés. »

Malgré la présence d’artistes internationaux tels que Tinie Tempah et Jean-Michel Jarre, l’implication de Vice est passée inaperçue du public car le média s’est assuré que ni son logo ni son nom n’apparaisse sur le matériel publicitaire du festival.

« Ce n’est pas seulement une dissimulation. Il semble que Vice se fasse beaucoup d’argent là-dessus, ce qui montre qu’il se fiche de l’origine de l’argent »

- Un employé de Vice à MEE

« Ce n’est pas seulement une dissimulation », estime l’un des employés contacté par MEE. « Il semble que Vice se fasse beaucoup d’argent là-dessus, ce qui montre qu’il se fiche de l’origine de l’argent. »

Le festival comprenait des expériences gastronomiques haut de gamme, plusieurs chefs étoilés au Michelin ayant cuisiné pour l’événement.

Les prestataires qui ont organisé le festival via l’agence de marketing créatif de Vice ont dû signer des accords de confidentialité, selon The Guardian.

« La pilule est très dure à avaler »

Vice a commencé à investir dans le Golfe en 2017, lorsqu’il a ouvert un bureau régional à Dubaï, à travers lequel il a collaboré avec le ministère saoudien de la Culture.

Leurs relations chaleureuses ont même été poussées plus loin le printemps dernier quand Vice a annoncé ouvrir un bureau à Riyad, où il collabore avec le Saudi Research and Marketing Group, un groupe de presse proche du gouvernement.

« Les dessous de cette histoire font que la pilule est très dure à avaler pour les journalistes de Vice qui travaillent assidûment pour couvrir tous les aspects du régime en Arabie saoudite, y compris sa campagne de bombardement brutal au Yémen, laquelle a engendré l’une des pires crises humanitaires mondiales », confie un autre employé.

« Fashion-washing » : comment l’Arabie saoudite utilise la haute couture pour redorer son image
Lire

Les journalistes de Vice qui se sont entretenus avec MEE ne voulaient pas que cette information se reflète négativement sur l’indépendance éditoriale de Vice et assurent rejeter toute censure de leur travail. Mais certains ont vu cette complicité comme l’amorce éventuelle d’une tendance inquiétante.

« J’espère que, puisque leur relation se renforce à notre insu, nous continuerons de pouvoir raconter nos histoires librement », indique l’un d’eux.

Middle East Eye a sollicité une réaction de Vice, mais n’avait pas obtenu de réponse au moment de la publication.

Ces dernières années, l’Arabie saoudite a tenté de projeter l’image d’une société plus ouverte, organisant des événements sportifs et musicaux avec certains des plus grands noms de l’industrie.

L’année dernière, Vice a été accusé par Code Pink, un groupe d’activistes dirigé par des femmes, de parti pris dans sa couverture de la guerre au Yémen

Elle a également adopté plusieurs lois de libéralisation, accordant notamment aux femmes plus de libertés, et ce en grande fanfare, tout en emprisonnant de nombreuses activistes qui avaient réclamé ces réformes.

Les organisations de défense des droits de l’homme dénoncent régulièrement les atteintes aux droits de l’homme et la guerre au Yémen, où une campagne de bombardements menés par les Saoudiens a contribué au bilan de plus de 300 000 morts.

L’année dernière, Vice a été accusé par Code Pink, un groupe d’activistes dirigé par des femmes, de parti pris dans sa couverture de la guerre au Yémen. Le groupe indiquait que l’un de ses documentaires sur le Yémen n’avait pas couvert de manière neutre le blocus imposé par les Saoudiens sur le pays, réunissant plus de 2 800 signatures dans une pétition condamnant ce reportage.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.