Aller au contenu principal

Un avion à destination de Beyrouth met la Grèce en alerte après des soupçons de détournement

Il se peut que le pilote libanais, fils du président de Middle East Airlines, n’ait pas utilisé la bonne fréquence pour maintenir le contact
L’Airbus A321-271NX A21N (T7-ME4), vol ME242 en direction de Beyrouth, le 15 août 2022 (IntelSky)

Un signal « Code Renegade » a alerté les autorités grecques après l’absence de réponse d’un appareil transportant 145 passagers qui avait quitté Madrid en direction de Beyrouth le 10 août, selon les médias grecs et un site de suivi du trafic aérien.

Traduction : « Un code Renegade a mis les autorités grecques en alerte après le signalement du centre de contrôle aérien de l’OTAN en Espagne (CAOC Torrejón), afin d’intercepter un Airbus A321 civil non réactif avec 145 passagers à son bord, qui avait décollé de Madrid et devait se rendre à Beyrouth. »

Le « Code Renegade », signal de détresse généralement utilisé pour indiquer qu’un avion a été détourné, a été émis par le centre du contrôle aérien de l’OTAN à Torrejón, en Espagne. 

Malgré plusieurs tentatives de contact avec l’appareil, aucune réponse n’a été reçue par radio, suscitant l’inquiétude des autorités.

Les autorités grecques ont alors déployé des chasseurs F-16 à Souda et ont approché l’appareil au-dessus de l’Argolide, dans le Nord-Est du Péloponnèse.

Les deux avions de chasse grecs ont intercepté l’appareil non réactif en vol vers 19h30, mercredi 10 août. Ils ont rétabli le contact avec le pilote et ont constaté qu’il n’y avait pas de problème.

VIDÉO : Pénuries de pain subventionné au Liban, rixes devant les boulangeries
Lire

Selon IntelSky, compte de suivi du trafic aérien basé au Liban, le pilote Abed al-Hout, qui est le fils du président du conseil d’administration de la compagnie Middle East Airlines, Mohammed al-Hout, doit avoir oublié de régler les instruments sur la bonne fréquence et donc raté les appels des autorités grecques.

Le site Libnanews rapporte que Mohamed al-Hout a par le passé fait l’objet de critiques après avoir parachuté des proches à différents échelons de la société. 

Cet incident n’est pas passé inaperçu dans la région d’Argos dans le Péloponnèse, où des habitants ont appelé les pompiers après avoir entendu des bruits similaires à des explosions. 

Alors que le Liban traverse une grave crise économique et financière, plus de 20 % du personnel de Middle East Airlines, société détenue à 99 % par la Banque du Liban, a démissionné pour rejoindre d’autres compagnies.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.