Aller au contenu principal

La Casa de Papel : ses acteurs font l’éloge d’Israël, les internautes appellent au boycott

Le casting de La Casa de Papel a porté aux nues la police et les émissions israéliennes, se prenant un vif retour de bâton sur les réseaux sociaux et des commentaires négatifs sur IMDb
Des membres du casting de La Casa de Papel sont apparus sur Channel 12 pour faire la promo de la cinquième saison de la série (Netflix)

Sur les réseaux sociaux, des internautes appellent au boycott de la série espagnole de Netflix La Casa de Papel après que certains acteurs de la série n’ont pas tari d’éloges sur Israël dans une récente interview télévisée. 

Avant la sortie de la cinquième saison, des acteurs de cette série populaire en ont fait la promotion vendredi sur la chaîne israélienne Channel 12. 

Interrogé sur sa visite en Israël, Darko Perić, l’interprète d’Helsinki, a déclaré : « C’était une expérience merveilleuse et j’espère revenir. Je sais qu’il y a beaucoup de fans ici et les gens ici sont super.

Fauda sur Netflix : les Palestiniens ne savent pas tirer droit (entre autres choses apprises grâce à cette série)
Lire

« Lorsque les gens se rendent en Israël, ils parlent toujours des strictes mesures de sécurité et policières, mais quand je suis arrivé, même les policiers ont voulu se prendre en photo avec moi. C’était super ! » 

L’acteur Hovik Keuchkerian, d’origine espagnole et arménienne, a fait part de son désir de visiter Israël, affirmant avoir entendu des « choses merveilleuses » à propos du pays. 

Il a ensuite encensé Fauda, la série israélienne qui raconte l’histoire d’une unité sous couverture, les mistaravim, dont les commandos mènent des missions dans les territoires palestiniens occupés déguisés en Arabes. 

Fauda a été créée par le journaliste Avi Issacharoff et l’acteur Lior Raz, qui se sont notamment inspirés de leur expérience dans l’armée israélienne, et parmi les consultants figure Gonen Ben-Yitzhak, ancien coordinateur de la sécurité israélienne et membre d’un commando d’élite. 

Les activistes et commentateurs l’ont vivement critiquée, l’accusant d’exploiter la souffrance des Palestiniens et de la transformer en divertissement. 

Appels au boycott et critiques négatives

Ces commentaires élogieux envers Israël ont suscité de vives réactions sur internet : certains internautes appellent au boycott de la série et rédigent des critiques négatives.

« Alors que des millions de fans de La Casa de Papel attendent la saison 5, les acteurs de cette série à succès sont apparus sur une chaîne israélienne, faisant part de leur soutien à l’occupation israélienne et célébrant ses activités criminelles contre les Palestiniens », a tweeté un internaute. 

Traduction : « Il s’avère que le casting de @lacasadepapel chante les louanges de l’occupation israélienne et de la série qu’ils produisent en s’inspirant de l’oppression et la mise à mort des Palestiniens. Quelle honte. #BoycottLaCasadePapel »

Plusieurs Twittos ont appelé Alba Flores, l’une des membres du casting de la série, à s’élever contre ses partenaires.

Le 15 mai, cette dernière a publié un tweet en solidarité avec les Palestiniens lors de la dernière agression en date à Gaza, laquelle a provoqué la mort d’au moins 248 personnes.

Traduction : « Rien ne justifie ce massacre. Tout notre soutien au peuple palestinien. #PalestineUnderAttack #FreePalestine »

Perić et Keuchkerian ne sont pas les premières vedettes de La Casa de Papel à faire l’éloge d’Israël : l’acteur Jaime Lorente avait couvert d’éloges le pays lors d’une visite en 2019.

« Lorsqu’ils m’ont parlé d’aller en Israël, j’ai donné mon accord tout de suite. J’avais beaucoup entendu parler de ce pays extraordinaire et à quel point il est spécial et à propos de la vie nocturne de Tel Aviv et de la super gastronomie. J’aimerais qu’on me recommande des endroits où manger du houmous et des falafels », déclarait-il à l’époque. 

Plusieurs internautes se sont rendus sur la base de données IMDb pour publier des commentaires et critiques négatifs de la série à la suite de cette interview.

« Le casting devrait arrêter de témoigner son amour pour un État d’apartheid qui tue les Palestiniens, détruit leurs maisons et vole leurs terres », peut-on lire dans l’un des commentaires attribuant une étoile sur dix à la série. 

Des internautes publient des critiques négatives sur le profil IMDb de La Casa de Papel après les commentaires des acteurs de la série (capture d’écran/IMDb)
Des internautes publient des critiques négatives sur le profil IMDb de La Casa de Papel après les commentaires des acteurs de la série (capture d’écran/IMDb)

Un autre commentaire accuse la série de « prétendre soutenir les opprimés tout en soutenant ouvertement l’occupation sioniste des Palestiniens ». 

La semaine dernière, des manifestants palestiniens déguisé en personnages de La Casa de Papel ont protesté contre un avant-poste (colonie) illégal à Beita, au sud de Naplouse, en Cisjordanie occupée.  

Sur les réseaux sociaux, les internautes estiment que ces commentaires négatifs pourraient sensibiliser à la cause palestinienne. 

« Faire baisser la note de la série ne libérera pas la Palestine, mais cela affectera la production, les spectateurs et la publicité si jamais la campagne devient mondiale », suggère le twitto Ahmed Shehade. 

« Comme lorsque nous avons réussi à faire baisser la note de Facebook et Instagram sur le Google Play Store et l’App Store, nous pouvoir faire quelque chose et baisser la note de La Casa de Papel sur IMDb », affirme le compte palestinien satirique Meshhek. 

« Il nous faut une voix pour faire passer un message au producteur de la série et lui dire que le fait que les vedettes de la série fassent l’éloge de l’occupation ne passera pas inaperçu. »

Mais cette interview ne déplaît pas à tout le monde. David Lange, directeur général du lobby Israellycool, a réagi à l’interview en déclarant : « Rien que ça, c’est une bonne raison de regarder La Casa de Papel. »

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.