Aller au contenu principal

Sur TikTok, de jeunes juifs expliquent le lavage de cerveau sur Israël et la Palestine

Des juifs américains et israéliens critiquent ce qu’on leur enseigne sur Israël et la Palestine, et appellent les autres utilisateurs de TikTok à faire preuve de circonspection
De jeunes juifs partagent sur les réseaux sociaux des vidéos où ils expliquent comment on leur a « lavé le cerveau » à propos d’Israël et de la Palestine (capture d’écran/TikTok)
Par

Sur les réseaux sociaux, de jeunes juifs, vivant pour la plupart en Israël et aux États-Unis, partagent des vidéos dans lesquelles ils critiquent ce qu’on leur a enseigné à propos d’Israël et de la Palestine.

« Quand j’étais petite, on m’a dit que la Palestine était un pays inventé pour un peuple inventé et que je ne devais pas utiliser ce mot », déclare Lexie du duo Lexie and Lara, deux utilisatrices de TikTok vivant à Jérusalem qui postent sous le nom d’utilisateur shtender.bender.

« Les deux livres dont je possède le plus d’exemplaires sont Myths and Facts et The Case for Israel parce qu’une demi-douzaine d’organisations juives me les ont donnés gratuitement. » 

Traduction : « Il y a une nouvelle vague de jeunes juifs qui consacrent leur présence sur les réseaux sociaux à démanteler la hasbara [propagande] israélienne et à exposer les techniques de lavage de cerveau du sionisme. Écoutez cette queen ❤️ Je partage la plupart de ses vidéos. Celle-ci est mamma mia. Sous ce tweet, j’ajouterai d’autres vidéos. Salut & respect »

Elle indique que leur organisation pour la jeunesse organisait fréquemment des formations sur la façon de « combattre les sentiments anti-israéliens à l’université » et qu’elle a grandi en apprenant que les médias rapportaient les crimes israéliens parce qu’ils « haïssaient les juifs et Israël ». 

Dans une autre vidéo, une utilisatrice raconte : « Vous grandissez en apprenant qu’Israël est bon, vous n’apprenez pas le mot Palestine avant la fin de l’adolescence. » 

« Les injustices ne sont pas évoquées, on ne vous apprend qu’Israël et l’armée israélienne et les choses culturelles et amusantes en Israël », poursuit-elle. 

« Parce que lorsque vous découvrez toutes ces injustices – en particulier quand la plupart d’entre elles sont professées au nom de votre religion que vous aimez tellement –, c’est un sacré coup de poing dans l’estomac. »

Toujours en vidéo, Michael Schirtzer, comédien et personnalité des réseaux sociaux qui a grandi à Los Angeles, expose pourquoi il croit qu’il est délétère d’associer les juifs à l’État d’Israël. 

Une enseignante juive explique que l’expression Eretz Yisrael (Terre sainte) est « millénaire » et utilisée dans la Torah pour décrire la terre « indépendamment de qui y règne ». 

« Je vous pose la question suivante : si vous croyez en la Torah, si vous croyez que Hachem [Dieu] est un dieu de justice, alors pourquoi vous soumettez-vous face au colonialisme et à l’apartheid ? » 

Un sondage auprès des électeurs américains de confession juive réalisé après la dernière offensive israélienne sur Gaza l’année dernière a conclu qu’un quart des répondants étaient d’accord pour dire qu’« Israël est un état d’apartheid », tout comme Human Rights Watch et Amnesty International.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.