Aller au contenu principal

Israël va devenir l’un des dix premiers partenaires des Émirats arabes unis

Les gouvernements israélien et émirati mènent des négociations avancées sur un accord de libre-échange qui pourrait être conclu avant l’été
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett rencontre le prince héritier des Émirats arabes unis, Mohammed ben Zayed (MBZ), à Abou Dabi, le 12 décembre 2021 (AFP)
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett rencontre le prince héritier des Émirats arabes unis, Mohammed ben Zayed (MBZ), à Abou Dabi, le 12 décembre 2021 (AFP)

Selon un haut responsable émirati, Israël deviendra l’un des dix premiers partenaires des Émirats arabes unis au cours de la prochaine décennie, rapporte The New Khalij.

Lors d’une conférence conjointe entre Dubaï et Israël, intitulée « Renforcer les liens économiques », organisée cette semaine par la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï, son PDG Hamad Buamim a déclaré : « Si tout se passe comme prévu, cet objectif peut être atteint en cinq ans. » 

Entre les Émirats arabes unis et Israël, il y a plus qu’un mariage de raison
Lire

« Les gouvernements israélien et émirati mènent des négociations avancées sur un accord de libre-échange qui, nous l’espérons, sera conclu avant l’été », a affirmé Hamad Buamim.

« Les entreprises israéliennes possèdent une expertise avancée dans des secteurs vitaux et d’avenir tels que la technologie, la sécurité alimentaire, les technologies de l’information et les services financiers », a-t-il ajouté, soulignant que la visite de la délégation israélienne intervenait dans le contexte d’un renforcement par Dubaï de son ouverture aux marchés mondiaux.

Au cours de la conférence, Ittai Ben-Zeev, PDG de la bourse de Tel Aviv, a évoqué la hausse des échanges commerciaux entre Israël et les Émirats arabes unis au cours des douze prochains mois.

« Cette coopération encouragera les entreprises israéliennes à échanger avec les Émirats arabes unis et à former une collaboration sur d’autres marchés, a-t-il déclaré. Les Émirats arabes unis ne sont que la première étape d’un long voyage. » 

À l’occasion de cette conférence, une délégation de 50 représentants de plus de 25 entreprises israéliennes cotées à la bourse de Tel Aviv s’est rendue sur place.

Traduit et extrait de l’anglais (original) par VECTranslation.