Aller au contenu principal

Comment réaliser ces biscuits croustillants fourrés aux dattes

Le makrout est un dessert particulièrement prisé pendant l’Aïd
Le makrout est similaire au maamoul, mais il est plus facile à réaliser (@catastrophiccook/Instagram)

Je suis accro au maamoul, un biscuit fourré aux dattes, qui figure parmi les choses que je préfère à propos du Ramadan et de l’Aïd. Chaque année, j’aide ma mère à en faire. On se rassemble autour de la table dans la salle de séjour et chacun a une tâche précise à accomplir. Le meilleur moment étant, après une longue journée de jeûne, de pouvoir déguster le délicat maamoul sortant tout juste du four.

L’unique problème : c’est très long à préparer… alors imaginez mon excitation quand on m’a fait connaître le makrout.

Le makrout est aussi bon que le maamoul mais tellement plus simple à réaliser. Il consiste en une superposition de pâte feuilletée et de dattes sucrées, avec une touche croustillante apportée par les graines de sésame, d’anis et de nigelle. 

Vous pouvez le conserver jusqu’à un mois dans un récipient hermétique.

Cette recette de makrout est spéciale pour moi parce que c’est l’une des premières choses que j’ai faites après mon mariage et mon déménagement. C’était nouveau pour moi et une tradition que je pouvais m’approprier.


Recette

Portions : 1 plaque à pâtisserie

Temps de préparation et de cuisson : 1 heure 

Makroudh dattes
La pâte de dattes peut être réalisée en malaxant des dattes (pixabay)

1. Ingrédients

  •  500 g de farine
  • 165 g de semoule
  • 70 g de graines de sésame
  • 45 g de graines de nigelle
  • 55 g de graines d’anis
  • 3 cuillères à soupe de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de levure de boulanger
  • 120 ml d’huile végétale
  • 115 g de beurre fondu
  • 235 ml d’huile d’olive extra vierge
  • 235 ml de lait chaud
  • 2 paquets de 370 g de dattes
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ou de beurre clarifié

2. Préparation

  • Mélangez la farine, la semoule, les graines de sésame, de nigelle et d’anis, la levure chimique et la levure de boulanger.
  • Versez les huiles et le beurre sur le mélange farineux et mélangez doucement la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène. 
  • Pendant que vous mélangez, ajoutez lentement le lait et laissez la pâte s’agréger.
  • Laissez la pâte reposer 20 minutes.
  • Pendant que la pâte repose, malaxez les dattes avec deux cuillères à soupe d’huile.
  • Divisez la pâte en deux. Sur votre plaque à pâtisserie, étalez la moitié de la pâte. C’est plus facile si vous déposez un peu de pâte ici et là et que vous l’étalez de sorte que les points de pâte de rejoignent. 
  • Sur un tapis de cuisson en silicone ou un papier ciré, étalez les dattes en fine couche en veillant à ce qu’elle fasse la même taille que votre plaque à pâtisserie. (Il est plus facile de travailler avec un tapis en silicone.)
  • Retournez la feuille de dattes sur la pâte étalée sur la plaque à pâtisserie et ôtez le tapis en silicone ou le papier ciré. Retirez-le doucement.
  • Étalez la seconde partie de la pâte sur le tapis en silicone ou le papier ciré et retournez-le sur la couche de dattes sur la plaque à pâtisserie.
  • Vous avez désormais une couche de dattes entre deux couches de pâte.
  • Coupez en petits losanges ou carrés.
  • Faites cuire à 175 °C pendant 30–35 minutes jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée.
  • Laissez refroidir totalement et servez avec du thé.

Nur Ashour est une photographe culinaire palestinienne basée à Dallas (Texas). Vous pouvez la suivre sur Instagram : @catastrophiccook ou sur son blog.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.