Aller au contenu principal

Quiz : mettez à l’épreuve vos connaissances du patrimoine linguistique du Moyen-Orient

Savez-vous différencier l’akkadien du sumérien ? Évaluez vos connaissances avec notre quiz
Une plaque de rue en hébreu, arabe et latin à Jérusalem (AFP/Thomas Coex)
Par

Si l’arabe, avec ses nombreux dialectes distincts, est la langue la plus parlée au Moyen-Orient, la région abrite également de larges populations persophones, turcophones, kurdophones et hébréophones, entre autres.

L’islamisation au VIIe siècle établit lentement la domination de l’arabe, d’abord comme langue de la classe dirigeante puis comme langue parlée par le peuple. 

Pendant des siècles, elle fut la lingua franca de la région et la langue prépondérante dans les sciences, la philosophie et le discours religieux, utilisée même par les intellectuels qui n’étaient pas Arabes.

Un millénaire plus tôt, c’était une autre langue sémitique, l’araméen, qui était la langue dominante au Levant et en Mésopotamie, en partie grâce au règne de l’Empire néo-assyrien.

Bien que la région soit connue comme le berceau des langues sémitiques, parmi lesquelles l’arabe, l’hébreu et l’araméen, d’autres groupes de langues, telles que les familles de langues indo-européennes et turciques, y sont fermement implantés.

Dans ce quiz, Middle East Eye met à l’épreuve vos connaissances des langues de la région, passées et présentes.